• Halloween - 31 octobre

    Halloween tire ses origines de nombreux pays anglo-saxon, avec chacun leurs traditions et rites. Voici un petit résumé de ce qui se faisait à l'époque et d'aujourd'hui. Pour en savoir plus, consultez la page d'Halloween de Wikipédia.


     

    L'Halloween ou Halloween (sans déterminant) est une fête célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint, dont elle tire son nom puisque Halloween est une contraction de l'anglais All Hallows Eve, autrement dit the eve of All Saints' Day en anglais moderne, ce qui signifie la « veillée de la Toussaint ».  - Wikipedia

    Les origines

    Cette fête paienne celtique tire ses origines des fêtes druidiques Irlandaises (Samain) et Gauloises (Samonios). La marquait la fin de l'été, le moment ou les nuits commencent d'être plus longue que les jours.

    On utilisait des légumes des dernières récoltes d'été pour illuminer la fête. Des navets ou des betraves évidés, des faces grimaçantes sculpté à l'avant et une bougie à l'intérieure. Ils furent peu à peu remplacé par les citrouilles, qui sont plus large et plus faciles à sculpter.

    Durant cette fête, on se réunissait en famille ou entre amis et l'on partageait des victuailles simples : noisettes, gâteaux, pommes-d'amour (pommes-caramélisées). Un anneau était placé dans une miche de pain aux fruits. Celui qui trouvait, dans sa miche l'anneau était assuré de rencontrer le véritable amour dans l'année à venir. 

    De nos jours

    La courge est toujours utilisées pour décorer les maisons participantes à la fête. Une citrouille éclairée devant la maison indique que les enfants peuvent venir demander des bonbons. On utilise la pulpe retirée aux potirons pour faire de la soupe, de la confiture ou du pain.

    Halloween est aujourd'hui très commercialisée à cause de l'intérêt toujours plus grandissant du public pour les monstres et les histoires effrayantes.

    La légende de Jack-o'-Lantern (Jack à la lanterne en français)

    Jack était un maréchal-ferrant avare, ivrogne et égocentrique.

    Un soir de beuverie dans une taverne, Jack bouscule le Diable, qui tente de lui échanger son âme contre des grâces diaboliques. Jack demande alors au Diable de lui payer un dernier verre avant d'accepter son marché. Le Diable se changa en pièce pour payer le Tavernier, mais l'homme l'enferme dans sa bourse avec une croix en argent. Le Diable, coincé, promet alors de ne revenir chercher l'âme de Jack qu'après qu'un an ce soit écoulé, et il retrouve sa liberté.

    Douze mois passent et le Diable vient réclammer son dû. Jack demande alors comme dernière faveur au Diable de lui cueillir une pomme sur un arbre. Le Diable grimpa sur les épaules de de l'homme et se hisse pour attraper la pomme. Jack sorti un couteau de sa poche et sculpta à la hâte une croix sur l'arbre. Coincé pour la seconde fois le Diable tente de négocier. Le Maréchal-ferrant était rusé, réussi à convaincre le Diable de ne jamais prendre son âme. Résigné le Diable accepte.

    Le jour de sa mort, Jack fut refoulé aux portes du Paradis et le Diable lui ferma également la porte au nez ! Ainsi, il était condamné à erré sans but, avec pour seul compagnie qu'un navet creusé, un morceau de charbon ardent, cadeau du Diable, à l'intérieure.

    On peut le voir harpenter la terre, chaque année, le jour de sa mort, à Halloween.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 17:29

    Cette année, aucun gamin n'est passé chez moi chercher des bonbons     pourtant ils avaient pris l'habitude de venir tout en me disant : il n'y a que vous qui nous ouvrez  (dans mon bâtiment)

    Bref, je pense que ça se perd encore plus cette fête en France, non ?

    Amicalement. Dani

    2
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 17:55

    Je pense que ce n'est pas dans nos coutumes de fêter Halloween, c'est plutot scandinave alors on a pas le reflexe de fabriquer des super costume, faire le plein de bonbons et tout.

    C'est une "mode" qui est en train de passer chez nous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :